LES RETROPROJECTEURS

Voici l'intérieur du rétroprojecteur. Ce n'est qu'après l'avoir ouvert que vous constaterez la simplicité de son fonctionnement. Le rétroprojecteur est habituellement composé de deux miroirs plans, de deux lentilles convergentes et d'une lampe. Le schéma qui suit illustre la disposition possible des composantes de l'appareil et le parcours des rayons lumineux dans celui-ci.
 
 

La première lentille est une lentille de Fresnel. Ce type de lentille est fabriqué à partir d'une plaque de verre ou de plastique transparent sur laquelle des cercles concentriques et régulièrement espacés ont été gravés. Si l'on fait une coupe passant par le centre de la lentille, son profil prend la forme illustrée ci-dessous.

Cette lentille doit être protégée de la poussière et des égratignures par une plaque de verre transparent. La lentille de Fresnel est une lentille convergente qui sert à faire converger la lumière dans la tête de projection. Il est possible de trouver sa longueur focale. Pour ce faire, ouvrez le rétroprojecteur de manière à pouvoir regarder des deux côtés de la lentille.
La lentille de projection est un ménisque convergent qui a comme principale fonction de grossir l'image. Cette lentille a une très courte longueur focale. Les lentilles sont placées de manière telle que l'image produite par la première ne se retrouve pas entre la seconde lentille et son foyer, ce qui produirait une image virtuelle ne pouvant être projetée à l'écran. La mise au point se fait en déplaçant la tête de projection par rapport au dessus du rétroprojecteur.
Les deux miroirs plans ne servent qu'à rediriger la lumière, le premier vers la lentille de Fresnel, le second vers l'écran.